Vous écoutez : -

 

«Lucas est passé en coup de vent», c’est-à-dire très vite. La locution s’emploie avec des verbes
de mouvement comme «entrer», «sortir», «passer», etc. De quelqu’un qui ne tient pas en place,
qui repart à peine arrivé, on dit aussi que c’est un vrai courant d’air.